NOS VARIETES D'OLIVES

L'Aglandau | 75% de notre verger

Elle est très répandue en Provence. C'est la principale variété que l'on retrouve sur le territoire du Luberon.

Il s'agit de la variété provençale la plus intéressante, elle a un très bon rendement, ses arômes de retrouvent dans l'AOC de la Vallée des Baux, l'AOC du Pays d'Aix, l'AOC Provence, l'AOC de Haute Provence dont elle assure l'identité gustative et la réputation.

Sa saveur est puissante et ardente. A la dégustation, elle pique le bout de la langue et envahit la bouche en déclenchant une forte salivation, alors qu'exhalent les saveurs d'artichaut et d'herbe fraîchement coupée.

La Bouteillan | 5% de notre verger

Elle est essentiellement cultivée dans le Var. Cependant, sa grande facilité d'adaptation fait qu'on la retrouve dans de nombreux autres départements oléicoles (Gard, Hérault, Bouches-du Rhône, Alpes de Haute Provence...)

La Bouteillan est l'une des principales variétés françaises pour la transformation en huile. Elle donne généralement des rendements élevés mais le pourcentage d'huile par fruit est très sensible à la quantité d'eau (pluviométrie et irrigation).

L'huile est ardente et herbacée, tardive elle développe un goût de poire mûre, et présente aussi un arôme de banane assez prononcé.

La Picholine | 5% de notre verger

Elle est très répandue en France. On la trouve en Provence, dans les Bouches-du-Rhône, en Corse, en Languedoc et en Roussillon. Bien que cette variété soit originaire du Gard, elle a été implantée dans quasiment toute la région méditerranéenne française lors de la restructuration du verger oléicole suite au gel de 1956. C'est une variété rustique. Sa chair abondante, assez fine, ferme et croquante est très prisée des amateurs de cocktails, elle présente des arômes de vanille et de clou de girofle et produit une huile très douce.

La Salonenque | 10% de notre verger

Elle est essentiellement cultivée dans les Bouches-du Rhône et, dans une moindre mesure, dans le Var. C'est une variété qui comble les oléiculteurs Bio car la Salonenque n'est pas prisée par la mouche. Elle fournit une huile au fruité vert, assez douce.

La Cayon | 5% de notre verger

La Cayon est une variété française utilisée principalement pour la transformation en huile dans le département du Var, d'où elle est originaire. Sa facilité d'adaptation et sa capacité à polliniser les variétés Lucques et Tanche ont conduit à sa diffusion dans tous les départements où ces variétés sont cultivées.

Source : Identification et Caractérisation des variétés d'Olivier cultivées en France (tome 1)